Le Brunch Benoît Castel 

Une idée de brunch pour les prochains week-ends. Une adresse à Paris que, je l’avoue, je ne connaissais pas. L’été dernier, au hasard d’une balade à vélo sur les hauteurs de Ménilmontant, je suis passé devant cette boulangerie dont le design intérieur épuré me rappelait New York : briques rouges pleines apparantes, poutrelles métalliques noires, grandes baies vitrées laissant pénétrer la lumière naturelle. Les locaux, intégrés dans un ensemble architectural qui à lui seul mérite le détour, ont été réaménagés dans le souci de combiner le beau, le convivial et le pratique.

Moi j’ai adoré bruncher pour mon dimanche de Pâques. Et pour ceux qui ne connaîtraient pas encore ce lieu gourmet, je vais essayer de vous donner envie de découvrir la Boulangerie Pâtisserie Benoît Castel au 150 rue Ménilmontant dans le 20e.

Nous sommes chez lui, le Chef pâtissier boulanger qui fit ses classes auprès d’Hélène Darroze, avant de passer chez Costes puis de sévir à la Grande Épicerie de Paris. Son brunch, c’est comme être à la maison. C’est chaque samedi & dimanche de 10h30 à 15h30. Le succès étant au rendez-vous, je vous conseille vivement d’arriver un peu plus tôt. Le prix: 29 euros !! Rapport qualitatif et quantitatif imbattable. Ici tout est gargantuesque mais rien n’est sacrifié sur l’autel de la qualité.

Dès mon entrée, Benoît Castel en personne sourit et accueille. Tout en préparant sous mes yeux les plats qu’il va bientôt proposer à sa clientèle, cet homme au profil bienveillant, très facile d’accès, me parle naturellement du poulet du Gers qu’il est en train de découper soigneusement. C’est lui, en chef d’orchestre vigilant, qui prépare tous ces plats, chauds et froids, confectionne ses pâtisseries dans la passion et l’amour, comme il aime à le dire, du beau et du bon. Puisque sa philosophie, je la fais mienne : « On commence à manger avec les yeux ». Et ici, tout est beau avant d’être bon.

Bien évidement ses produits son frais, locaux, bio pour certains. L’agencement des plats, sur des tables de brocantes, est harmonieux. Benoit Castel sait donner envie. Que du bonheur !

Le Maitre d’oeuvre est bien entouré. Son équipe toujours disponible, efficace, souriante et ce, malgré les nombreuses sollicitations de la clientèle qui lentement mais sûrement,  commence à s’installer au fil des heures.

Un conseil : prenez votre temps pour bien pouvoir savourer chaque plat présenté. Moi, je suis arrivé dès 10h30 et reparti à 15h00. J’ai pris le temps de déguster, de me faire plaisir, de me délecter, de sentir, d’apprécier. Venir chez Benoît Castel, c’est venir pour un voyage gustatif incluant les cinq sens.

Dès que je me sui attablé, une sélection de jus de fruit m’a été proposée. Mon choix s’est porté sur le cocktail détox vitaminé, mélange de pomme, carotte, orange et gingembre. Des boissons chaudes sont disponibles, thé ou café à volonté. La salle où se déroule le brunch est une grande pièce baignée de lumière naturelle où de longues tablées en bois rustique, des chaises chinées dans les brocantes et de la vaisselle en acier émaillé, vous entrainent immédiatement dans une ambiance conviviale. Les deux fours à bois nous rappellent que dans cette « boulangerie-d’hôtes », tout est préparé sur place. On se retrouve entre amis, on se côtoie en famille, on s’invite entre amoureux.

Le buffet ou plutôt les buffets salés et sucrés sont répartis sur plusieurs étagères et tables dont la principale semble posée sur des stères de bois. Le ballet des convives se dessine tout autour de cet espace impeccablement agencé et régulièrement réapprovisionné, dans un soucis de contentement du client pour que chacun en ait en quantité égale et cela, quelle que soit votre heure d’arrivée. Rien ne manque : salades fraiches aux pois chiches, mon péché mignon, émincé de poireaux judicieusement assaisonnés, aux carottes râpés , aux pâtes, aux céleris rémoulade ; étalages de charcuteries et plateaux de fromages frais.

Coté buffet des pains, des viennoiseries traditionnelles, des pains complets, aux céréales, aux noisettes et noix, aux farines à la meules bio et bien sûr la spécialité italienne de Pâques présente en ce dimanche : La Colombe. Un délice qui fond dans la bouche. Et bien sûr toutes sortes de confitures et beurre frais fait maison.

Le buffet sucré, lui, est à tomber. Des desserts maison en abondance : salade de fruits frais avec ananas, grenades, coriandre ; gâteaux moelleux et coulant au chocolat, muesli fromage blanc battu, bananes, pommes et multigraines; far breton, choux vanille crème mascarpone une spécialité; une crème de praliné chantilly brownie; la fameuse « Trop parisienne » spécialité de Benoît Castel. Et le must selon moi : un délicieux dessert de fraise et rhubarbe, pommes, crème de cheesecake. J’en salive encore.

Benoît Castel déclarait : « C’est hyper compliqué de faire simple ». Alors Monsieur Castel je peux vous dire que vous y êtes arrivé. Tout parait simple et donne envie de cuisiner. C’est lorsque les choses paraissent simples qu’il y a beaucoup de travail et de maîtrise derrière. Bravo à vous !

Allez essayer son brunch du samedi & dimanche… Vous m’en direz des nouvelles.

Benoît Castel La Pâtisserie Boulangerie – 150 rue de Ménilmontant 75020 Paris Ouvert du Mercredi au Dimanche – Tél : 01 46 36 13 82

2 commentaires sur “Le Brunch Benoît Castel 

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s