Hôtel Lutetia Paris Rive Gauche

Le Thé Festif & la Galette des Rois par Nicolas Guercio

La pause thé ou l’instant thé est un moment que l’inconditionnel du « Camellia Sinensis »que je suis, affectionne particulièrement. Le tea time, cette tradition anglaise remontant au XVIIIe siècle d’un goûter entre adultes, n’est devenu populaire en France que depuis quelques décennies. Et ce n’est que depuis quelques années, qu’il se décline en offre généreuse dans quelques boutiques ou auprès des Grands Hôtels parisiens et des Palaces les plus renommés de la Capitale.


Célébrer le thé sur le thème de la fête de Noël, c’est ce que propose l’hôtel Lutetia Paris Rive Gauche à l’occasion des fêtes dans une formulation « Thé Festif » servi dans son salon mythique et rénové « le Salon Saint-Germain ». Lieu légendaire pour une célébration d’envergure tout en surprise. Je suis donc convié et invité pour 15h00 en cette après-midi de Décembre.

Me voici découvrant une salle spacieuse, chaleureuse, à l’esprit intimiste, baignée dans une lumière naturelle voulue par son architecte-rénovateur, Jean-Michel Wilmotte, dont la verrière flamboyante interpelle dès l’entrée. Un plafond transparent, chef-d’oeuvre de l’artiste plasticien Fabrice Hyber, dont les motifs, les personnages et les couleurs se reflètent harmonieusement sur les fauteuils. Un Père Noël de circonstance s’y loge.

La grande bibliothèque en bois d’eucalyptus vernis propose une offre de lecture couvrant la mode, le design, l’architecture, l’art. Elle mérite quelque attardement. Lui faisant face, à l’autre bout de la pièce, l’ancienne fontaine aux trois mascarons. C’est là qu’une table m’a été réservée, marbre et fauteuil en tissu effet sari. Emplacement névralgique depuis lequel, d’un simple regard, j’embrasse la totalité des lieux.


C’est dès l’entrée que s’exposent, dans une présentation subtilement mise en scène, les différentes pâtisseries, confiseries et gâteaux élaborés spécialement pour ce tea time festif. Dont la sublime bûche du jeune Maître Pâtissier en forme de boule de Noël style Art Déco, déclinée en trois tailles.

Sur ma table, en quelques minutes, se dresse une farandole de gourmandises salées, sucrées, magnifiée par le service porcelaine doré blanc. En accompagnement, je choisis « le thé merveilleux » association d’un thé vert et de notes gourmandes d’amandes caramélisées et de pistache.
La dégustation commence : des mini sandwiches pain de mie brun, foie gras mi-cuit et piment d’Espelette; pain de mie crabe mayonnaise coraillé et citron; pain de mie aux céréales saumon fumé, crème d’Isigny et aneth. Exquis.

Prêt pour la dégustation !

Je poursuis par les mini pâtisseries : il y a le fameux Mont-Blanc, ici réinterprété par Nicolas Guercio, à la châtaigne d’Ardèche et cassis. Surprenant. Le féru culinaire orthodoxe que je suis, apprécie peu les réarrangements de goût. Sauf qu’aujourd’hui, le talent de notre Pâtissier en Chef aura su me convertir à son imagination associative. Vient l’instant festif à proprement parlé : celui de la découverte dégustative de la bûche. Un festin tout en texture et saveur savamment assemblé et dosé. Au moment d’écrire cet article, la sapidité de son dessert me revient en mémoire : florilège de mousse de champagne rosé, crémeux pamplemousse, confit de framboise, biscuit pamplemousse !


L’après-midi festif se poursuit avec le chou aux agrumes, le millefeuille aux airelles et quatre épices. Et puis tout à coup, comme dans un miracle, passant devant ma table, Nicolas Guercio ! Je l’interpelle. C’est en toute spontanéité qu’il prend le temps de s’arrêter et d’échanger, partageant mes ressentis, m’expliquant quelques secrets sur ses créations.

Un homme simple, souriant, intéressé et intéressant, captivant de par sa passion de faire et de transmettre, n’hésitant pas à me décrire sa brioche au miel de sapin et pignon saupoudrée aux pastilles des Vosges. Une réussite !


Comme pour retrouver l’ambiance de cet après-midi festif et prolonger les saveurs gustatives brillamment orchestrées par Nicolas Guercio, j’ai choisi de retourner au Lutetia Paris Rive Gauche en ce jour de l’Epiphanie 2020 afin de déguster sa Galette des Rois nommée « 110 nuances d’amande », un clin d’oeil au 110e anniversaire de l’hôtel Lutetia.

La traditionnelle frangipane y est à l’honneur dans une création originale et gourmande des plus réussies. Un retour aux fondamentaux pour une brioche feuilletée aussi ravissante que divine. Superposition de crème d’amande, duja amande praliné, streusel aux amandes, ganache à l’orgeat, pâte d’amande mélangée à de la crème au beurre, glaçage Amaretto. A découvrir jusqu’au 11 Janvier 2020.

Hôtel Lutetia Paris Rive Gauche – 45 Boulevard Raspail – 75006 Paris – Tel : 01 49 54 46 00 https://www.hotellutetia.com/fr

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s