Clarance Hotel Lille

Qu’il est bon de pouvoir élargir mon activité de blogueur éditorial à travers la France. Je ne pouvais passer à côté de Lille, ville que j’apprécie tant pour son patrimoine historique d’une richesse étonnante, sa Grand-Place, le Vieux Lille qui se caractérise par ses maisons de ville du XVIIe siècle en briques rouges, mais aussi ses ruelles piétonnes pavées, l’ambiance particulière de cette région du Nord de la France à proximité de la frontière belge où de nombreuses influences flamandes demeurent encore; où le passé se mélange à la modernité dans une dynamique fraîche, jeune et culturelle.

Photo David Deslux

Pour y séjourner il me fallait trouver le lieu idéal. C’est le Clarance Hotel Lille qui va me permettre de vivre cette expérience, un Boutique hôtel 5 étoiles Relais&Châteaux deuxième expérience pour moi ( voir mon article sur l’Auberge du Jeu de Paume à Chantilly) deuxième collaboration avec ce label prestigieux.

Relais&Chateaux


Clarance Hotel Lille idéalement placé au cœur du Vieux Lille me reçoit pour un séjour de deux nuits. Un hôtel particulier du XVIIIème siècle situé rue de la Barre, construit par le Comte et la Comtesse d’Hespel en 1736. A travers le temps l’hôtel changera plusieurs fois de mains jusqu’à l’actuelle propriétaire, Aurélie Vermesse d’origine lilloise, qui sur un coup de tête décide de racheter les lieux en 2014 et de le transformer en hôtel 5 étoiles. Ce boutique hôtel de 19 chambres ouvre ses portes en 2015.


C’est en arrivant au 32 rue de la Barre que je découvre la noble maison, subtilement dissimulée derrière un porche imposant faisant office d’entrée. Je traverse la cour pavée de dalles d’époque, me retrouvant face à un bâtiment distingué éclairé ce matin-là d’une belle lumière irrisante. L’ensemble forme un écrin parfait.Je remarque l’entrée principale coiffée d’une belle marquise. Pour orner la porte, deux belles lanternes flanquées de chaque côté.

Clarance hotel Lille

Quelques pas dans le grand hall recouvert d’un magnifique parquet d’Aremberg d’origine style point de Hongrie menant jusqu’à la réception. Charlotte et Aurélie m’accueillent et, malgré l’horaire matinal, m’annoncent que la chambre « Le Chat » est prête.

Relais&Chateaux

La réception jouit de grandes fenêtres et d’une très belle hauteur sous plafond comme souvent dans les hôtels particuliers. L’ensemble est très lumineux. Devant la réception se trouve un petit coin salon cosy,  idéal pour patienter ou faire son check-in, comprenant un ensemble de petits fauteuils, poufs écrus et noirs, sobres et élégants qui entourent de petites tables basses. Une inscription en lettres lumineuses court sur l’un des murs. C’est l’œuvre de l’artiste Mehdi Georges Lahlou.

S’y ajoute une autre œuvre d’art de Lem,  artiste peintre qui a réalisé cet œuf ainsi que la fresque présente dans la cours d’entrée. Derrière ce subtil mélange du passé et de l’art, il y a la passion d’Aurélie Vermesse propriétaire de l’établissement, passionnée d’art contemporain. Cette association subtile confère à ce grand hall de réception un esprit tonique et pop. 

C’est Aurélie qui m’accompagne jusqu’à ma chambre. Nous empruntons l’escalier central. Dès les premières marches, la chaleur d’un grand tableau m’interpelle et rappelle à chaque visiteur le passé et l’historicité du lieu. C’est un portrait en pied de la Comtesse de la Maison.

Son regard supervise une grande fresque murale de Guillaume Caron lui faisant face. Réalisée à hauteur du demi- palier, l’artiste peintre a eu carte blanche pour habiller le mur de montée de cette imposante cage d’escalier. Une œuvre qui s’inspire des arabesques et des formes végétales. Nous sommes ici tout à fait dans l’esprit et dans l’univers du Clarance hotel Lille, qui allie mélange des époques, des styles et souhaite promouvoir l’Art Contemporain cher à la Maîtresse de Maison.

L’escalier s’enroule autour d’un impressionnant lustre magnificient : un luminaire provenant du Portugal, formé d’une cascade de led. L’effet est splendide, aussi bien de prêt que de loin. C’est hypnotique, saisissant, raffiné, aérien et lumineux. Par de grandes fenêtres laissant pénétrer la lumière et le soleil, le lustre scintille de mille éclats. L’endroit est féerique.

Nous arrivons au premier étage, sur le palier je remarque les jolies initiales de l’hôtel, lettres noires inscrites sur la moquette écru : code classique et efficace. Avant même que mon accompagnatrice me parle des différents noms de chaque chambre, je remarque que chacune d’entre elle est associée à un poème du célèbre recueil de Charles Baudelaire « Les Fleurs du Mal ».

Clarance Hotel Lille

Sur les parois gris clair des couloirs menant jusqu’aux chambres à portes blanches, se trouvent les noms joliment inscrits. Le poème illustrant le thème de la chambre accompagne son titre. Une idée lumineuse de la décoratrice Sophie Lavigogne.

Aurélie me propose de choisir entre deux chambres différentes mais de catégorie « Privilège » singulière, l’une côté jardin, l’autre côté Cour d’Honneur. Très vite ma décision se porte sur la Privilège Le Chat. Je suis attiré par sa luminescence, ses deux grandes fenêtres, sa belle hauteur sous plafond, sa cheminée, ses moulures d’époque, son grand lit , son placard façon armoire aussi vaste qu’un dressing d’intérieur. Tout un nécessaire pratique s’y trouve : minibar, bouilloire, boîte à thé-café et, détail coup de cœur pour moi, écran plasma en discrétion.

Clarance Hotel Lille

L’ambiance est là entre chic, luxe blanc et touches de couleurs, classicisme et modernité. Quelques clins d’œil se révèlent aux yeux attendris pour rappeler le thème du poème de Baudelaire choisi : tissus à motif félin, statuette à l’effigie du félidé. Cette chambre tranquille exhale une douceur apaisante. J’imagine très bien un chat venir ici se cacher et paresser dans la clarté et le calme. 

Entre les deux fenêtres un petit coin bureau et large fauteuil pour se prélasser ou pour noter sur son carnet les belles journées partagées dans Lille. Dans la salle de bain, des produits de la marque Clarins que l’on trouve rarement en hôtel. Le Clarance grâce à son partenariat privilégié avec la marque en propose à sa clientèle.

Au cours de ce séjour, j’aurai la chance de pouvoir rester dans deux chambres de catégorie différente. Une chambre Privilège pour ma première nuit puis une Suite Junior pour ma seconde. Une totale surprise que l’hôtel aura su conserver jusqu’à sa révélation.
Une fois bien installé et après avoir pris quelques repères, je m’accorde un moment de découverte. J’aime ces premières heures après mon arrivée, consacrées entièrement à l’initiation, l’exploration d’un lieu, le temps de quelques photos, m’imprégner d’un endroit, profiter de ces instants de calme alors que les premiers clients d’un nouveau séjour ne sont pas encore tout à fait là. 

Clarance Hotel Lille

Ce matin la lumière est effervescente. Elle irise de sa perfection ce bâtiment qui l’est tout autant. A chaque étage, dans chaque recoin, sa beauté classique s’émancipe à l’unisson du jour radieux. 

Le Clarance Hôtel Lille dispose d’un restaurant gastronomique 1 étoile tenu par le Chef Thibaut Gamba qui depuis 2017 a repris les fourneaux de « La Table ». Un homme soucieux de proposer une cuisine créative, riche de tous ses voyages, enrichie de ses rencontres ; une cuisine imaginée autour des produits de la mer.

Avant le service du soir, je suis autorisé à faire quelques clichés dans la salle à manger. Nous nous trouvons en rez-de-chaussée dans le prolongement de l’entrée. L’ensemble est éminemment très beau, à l’ambiance chaleureuse, tout en boiseries murales et parquet. De petites liseuses disposées sur chaque table ajoutent une touche feutrée et intime.

Une tonalité chaude est donnée par de grandes bergères en tapisseries orangées mêlées à de petits fauteuils noir et crème. Un climat cosy pour une salle bien isolée. De très grandes ouvertures offertes par trois grandes fenêtres donnent sur le jardin intérieur.

Restaurant La Table

Un véritable espace de végétation de trois cents mètres carrés dans lequel le Chef a installé un potager bio, des arbres fruitiers ainsi qu’une ruche. Tout autour de ce nid de verdure, tables et chaises forment une terrasse idéale pendant l’été. Au centre, un bassin bardé de nénuphars, apporte la touche bucolique à ce jardin d’Éden en miniature. 

J’ai le souvenir des nuits au Clarance passées dans un calme absolu. Le sentiment d’intimité est renforcé par le nombre limité de ses chambres, dix-neuf au total.

Mon premier matin restera particulier. J’ai, en effet, eu la chance et le privilège de pouvoir apprécier le petit-déjeuner dans la célèbre bibliothèque. Vous dire que la pièce est de toute beauté ne saurait rendre l’impression hors du temps que j’ai éprouvée en découvrant la table dressée dans cette alcôve donnant sur le rez-de-jardin.

Une petite bibliothèque écrin tout en bois à l’escalier en colimaçon donnant accès au petit salon de l’étage. Une mezzanine aux nombreux rayons de livres avec coursive faisant tout le tour de la pièce. Un petit bijou. Éclairée par les rayons du soleil pénétrant, l’espace dégage une ambiance chaleureuse, lumineuse, douce et apaisante. Servi à table, le petit-déjeuner est très complet et fait la part belle aux produits raffinés et goûteux.

J’apprécie le thé infusé et apporté dans sa théière. Sur la table tout est à disposition : corbeille de pain et viennoiseries, œufs frais proposés à la coque ou en omelette, miel d’abeilles maison provenant de la ruche de l’hôtel (la production maison annuelle s’élève à 30 kg), de délicieuses confitures bio faites maison, jus de fruits frais. Un petit-déjeuner unique.

Le rez-de-chaussée de l’hôtel se dévoile autour d’une enfilade de plusieurs grandes pièces les unes plus belles que les autres.
Cette petite bibliothèque est adjacente à la salle du restaurant étoilé « La Table ».

Clarance Hotel Lille

Pas à pas, je passe d’une pièce l’autre, tel un grand appartement Haussmannien. Je me trouve maintenant dans la salle où est servi le petit-déjeuner aux pièces de boiseries constituant de véritables éléments d’architecture intérieure. Les pièces de boiseries ont été popularisées à la Renaissance pour les cabinets d’études ou de curiosités. Au Clarance, elles sont d’origines et nous plongent directement dans ce passé flamboyant du XVIII siècle avec parquet de même époque en assortiment.

Cette enfilade de pièces se clôture par le bar, cosy et intimiste, avec canapé et fauteuil pour siroter un cocktail concocté maison selon les envies. Chaque salle jouit de grandes fenêtres ouvertes sur le jardin intérieur.

Ma deuxième nuit au Clarance Hôtel Lille n’a fait que confirmer mon bien être dans cet hôtel. J’ai pu dans l’après-midi m’installer dans la Junior Suite « L’albatros » une suite sous les toits dans les teintes de jaune et de blanc, tout en douceur et clarté, une suite épurée et design avec son grand lit baldaquin chromé, sa tête de lit capitonnée de cuir blanc et disposant d’un grand bureau, avec plan de travail en verre et pieds chromés.

Clarance Hotel Lille

L’impression d’ambiance est adoucie par l’ajout de plumes blanches sur les abats jours des lampes. Les albatros chromés qui s’envolent sur les murs finalisent l’idée d’une Suite évasion, Suite des grands espaces… c’est très réussi !

Voici quelques adresses à l’entour de l’hôtel, découvertes au gré de mes promenades. A l’occasion de mon séjour, la Direction de l’établissement avait gracieusement mis à ma disposition un véhicule électrique, une Smart, avec laquelle j’ai pu parcourir la ville. Ledit véhicule pouvait être alloué, en prêt, sur réservation par tranche horaire à tout client en faisant la demande. Une manière pratique et différente d’arpenter Lille au volant.


A deux pas de l’hôtel, j’ai repéré un salon de thé, le « Elizabeth’s », aux charmes anglais définis et codifiés. La maison est ouverte tous les jours et propose à l’heure d’un breakfast, d’un lunch, d’un brunch ou d’un tea time une grande variété de cakes et pâtisseries « home made » ou faits maison, de plats végétariens, sandwiches dans une ambiance très conviviale et détendue. Je vous conseille de vous installer dans leur salon en rez-de-chaussée côté vitrine, en prise directe avec la rue, ou alors à l’étage pour un cadre plus intimiste. Tout est délicieux. L’accueil est chaleureux. A votre convenance, vous pourrez également emporter vos achats.


Vous connaissez ma passion pour le vintage alors direction Kilo Shop Lille rien que pour découvrir le bâtiment. Le magasin a ouvert à la rentrée de l’année passée. Un lieu très beau, très inspirant réparti sur deux niveaux dans un immeuble de cachet du Vieux-Lille : moulures apparentes, boiserie d’époque, lustres en guise de luminaires. Une ambiance à l’esprit brocante très réussie dans laquelle j’ai dégoté quelques pépites. J’ai particulièrement aimé passer d’une pièce l’autre, comme dans un appartement, avec pour chacune son univers de décoration et de vêtement.

Pour découvrir encore des nouveautés de pain voici de nouvelles adresses de boulangerie à retenir. « Le Pain de nos ancêtres » a retenu mon attention. Située à deux minutes à pieds du Clarance Lille, l’histoire de la maison est aussi riche et surprenante que son pain est sain et varié. Si vous avez le temps et l’envie, allez découvrir leur adresse à Landas, non loin de Lille. Vous pouvez également retrouver leurs pains sur le marché de la Place du Concert chaque dimanche matin.
L’autre boulangerie pour laquelle j’ai eu un véritable coup de cœur est celle d’Alex Croquet ce « fou de pain » comme il se définit. Un boulanger comme on n’en fait plus, à l’âme poète. Un homme émouvant qui sait parler de son travail et vous transmet sa passion pour le pain à fleur de peau. Lisez donc : « Quand le pain vit une longue et belle histoire, il la communique avec ses mots : goût, texture, arômes ». Tout est dit.


Je tenais à remercier chaleureusement Blanquart Bastien Directeur Commercial & Marketing de l’hôtel Clarance Lille, pour avoir rendu cette collaboration possible. Merci également pour votre patience et votre compréhension dans la finalisation de cet article. Merci à Rachel réceptionniste pour son accueil. De la première jusqu’à la dernière minute de ma présence dans votre établissement, vous avez été d’une grande aide et d’une implacable gentillesse à mon endroit. Merci infiniment. Merci également à l’équipe du petit-déjeuner pour avoir été aux petits soins avec moi chaque matin. Merci de m’avoir généreusement et patiemment servi un petit-déjeuner spécial et privé dans la bibliothèque de votre belle maison. L’Hôtel Clarance Lille, une adresse que j’ai eu grand plaisir à découvrir.

Clarance Hotel Lille – 32 rue de la Barre – 59000 Lille – France – Tel : +33(0)3 59 36 35 59 Email : clarance@clarancehotel.comhttps://www.clarancehotel.com

Relais & Châteaux – Tel : +33 (0)1 76 49 39 39https://www.relaischateaux.com/fr/

Office de Tourisme de Lille – Palais Rihour – Place Rihour – 59000 Lille – France – Tel :  +33 359 579 400 Email : contact@lilletourism.comhttps://www.lilletourism.com

Office de Tourisme des Hauts de France – 151 Avenue du président Hoover – 59555 Lille Cedex – Tel : 33+(0)3.74.27.00.00 – https://www.hautsdefrance.fr

Clarins – Tel : +33 (0)1 70 48 90 43 – https://www.clarins.fr


Salon de thé Elisabeth’s – 69-71, rue Basse – 59800 Lille – 03.28.52.47.37 – Elizabeth’s
Kilo Shop Lille – 5, rue Basse – 59800 Lille – 03.74.09.10.33 – Accueil – Kilo Shop
Boulangerie Alex Croquet – 66, rue Esquermoise – 59800 Lille – 03.20.31.89.36 – http://www.alexcroquet.fr
Boulangerie Le pain de nos Ancêtres – 26, rue des Bouchers – 59800 Lille – 03.20.54.02.14 – http://www.lepaindenosancetres.com

Crédit photos : David Deslux https://www.instagram.com/david_deslux/

Crédit Photos : Lionel Desruelles https://www.instagram.com/lionel_desruelles/

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s