Le Bois Basalte

Alors que les derniers instants du « sol ponens » s’invitent sous mes yeux ébahis, je m’apprête à passer ma première nuit dans une cabane. Un rêve d’enfant se réalise. En cette heure précise où il ne fait plus tout à fait jour et pas tout à fait nuit, les oiseaux continuent de virevolter au-dessus de ma petite chaumine qui a pris des allures de lampion incandescent.

Pendant que les animaux diurnes s’apaisent progressivement pour laisser place à la profondeur du silence nocturne, je contemple, médusé, le spectacle naturel de la Chaîne-des-Puys d’Auvergne. La cime des arbres forme une trouée à travers laquelle mon regard se perd… et je m’endors sereinement.


Le Bois Basalte n’est pas une maison d’hôtes. Ce n’est pas un gîte non plus. C’est un lieu unique ou un « hameau d’hébergement insolite » en Auvergne comme ses concepteurs l’ont baptisé. Un agencement en pleine nature de cabanes pensées et construites en matériaux biosourcés. L’accès jusqu’à ce lieu de villégiature situé sur la commune de Manzat se mérite. Nous sommes ici à 900 mètres d’altitude en plein Pays des Combrailles dans le Nord Ouest du Puy-de-Dôme.


Le mal du pays de copains architectes et le site exceptionnel de l’ancienne carrière de basalte de La Roche Sauterre auront provoqué la naissance de ce projet qui de prime abord peut paraître fou : créer des espaces originaux, ludiques, conviviaux, fonctionnels en respectant l’environnement sylvestre qui l’abrite. Ou comment repenser l’hébergement de loisir du futur avec des matériaux nobles, des matières premières non reconditionnées. Le défi est réussi. Le Bois Basalte n’est pas un lieu qui épouse les modes actuelles sur le rapport à l’écologie. C’est une réalisation écoresponsable plénière.


Chacune des cabanes est idéalement installée dans son propre espace intime, boisé et clairsemé, faisant chair et corps avec les merisiers et noisetiers omniprésents à l’entour. Elles sont si bien dissimulées en lisière du bois qu’on ne les devine pas tout de suite. L’absence de vis-à-vis permet de jouir du panorama sur les volcans. Une activité en forme d’autolâtrie complaisante à laquelle je m’adonnerai sans relâche durant mon séjour.


Je loge dans la cabane « Latite » agencée pour deux personnes. Elle se décompose en deux parties superposées. En rez-de-bois l’espace à vivre, lumineux, ouvert côté sud et qui s’agrandit sur une terrasse tissant le lien avec la nature environnante.

La kitchenette ouverte et le foyer principal ne font qu’un seul corps. Tout le nécessaire y trouve sa juste place, son rangement adapté. Adjoint le carré lavabo à point d’eau froide et la toilette sèche. L’hygiène règne impeccablement dans cet espacement contigu.

L’étage accueille le nid de repos parfait pour s’adonner à toutes sortes de rêveries. L’échelle-escalier procurera quelques sensations notables aux amateurs.


Il est peu commun d’être accueilli par les propriétaires d’un lieu qui en sont aussi les initiateurs, les concepteurs, les architectes aussi bien que les artisans constructeurs. Mathilde et Sébastien sont deux des quatre créateurs de cet ensemble unique qu’est le Bois Basalte. Au cours de mon séjour, j’aurai la chance de pouvoir m’entretenir avec eux et d’échanger sur de nombreux sujets. Sébastien me délivre en personne les explications sur le fonctionnement en quasi autonomie des lieux. Il opère la présentation de ma cabane.

Le Bois Basalte offre deux types de cabanes: celles conçues pour deux personnes et celles aménagées pour quatre. Les cabanes « Olivine » sont crées dans un esprit familial, de groupe et situées sur le flanc supérieur du côteau de l’ancienne carrière. Leur design garde le même concept qui lie l’esprit de Bois Basalte : charpente de bois, isolation en forme de tampon par copeaux de bois, bardage extérieur en technique de bois brulé.

L’agencement de plain-pied, tel un grand cube aéré, offre un grand espace central lumineux et deux alcôves latérales dans lesquelles se logent les chambres, chacune disposant d’un rideau pour retrouver son intimité. A l’entrée, bois de chauffage à disposition pour alimenter le poêle en hiver ou lors des soirées fraîches. A l’angle opposé, la terrasse suspendue se profile dans le prolongement de l’îlot central. Des chaises longues attendent les paresseux ou les adeptes de l’ataraxie. Vue imprenable sur la canopée garantie !


Sous chaque alcôve est méticuleusement ordonnancé tout le nécessaire d’ameublement et de cuisine de l’Olivine. Je dis bien : tout ! La table, les tabourets, les ustensiles de cuisine, la vaisselle. C’est ludique et ingénieux ! Je me suis amusé comme un enfant à tout déballer et à tout ranger ! Ainsi suivant vos envies, vos journées, vous pourrez composer le rythme de votre quotidien tout en jouant.


Petit détail raffiné à découvrir les nuits : les plafonds des alcôves sont perforés d’interstices lumineux transformant les chambres en cocon douillet. De quoi vous accompagner en douceur jusqu’au bout de vos rêves.

Alors que le soleil se lève, je découvre par la fenêtre lucarne de ma chambre le paysage au levant. Et pour que cette nuit de rêve se prolonge, je poursuis ma rêverie en admirant au lointain les montgolfières qui s’élèvent dans le ciel à flanc de volcan.


Commandé la veille, le panier du petit-déjeuner attend patiemment au pied de ma cabane. Chaque matin, il est apporté et déposé dans un silence délicat par Sébastien. L’idée procure son charme. Présenté avec goût, rien ne manque: pain, confiture, croissant, boisson chaude et jus de fruit frais. La formule magique pour bien débuter la journée.


Cette cabane est définitivement ludique. Modulable, elle peut se transformer et s’agrandir selon les envies et les besoins journaliers. Ouvrant les deux portes fenêtres donnant sur la terrasse, je m’empresse d’installer et de dresser ma tablée. Mon premier repas du jour se fera sur scène à l’éclairage de l’hélianthe naturel avec pour décor la Chaîne-des-Puys : bonjour l’Auvergne !


Tout en savourant mon petit-déjeuner frugal, je profite de la bénévolence du soleil pour découvrir en détail les secrets de fabrication de mon carbet moderne et douillet. Les plaques en polycarbonate faisant office de cloison laissent transparaître la lumière extérieure tout en filtrant la chaleur intérieure. Dans le recoin kitchenette se trouve la table à induction, le nécessaire à vivre, un radiateur, des étalages. Le minimalisme épuré.

La couchette à l’étage est juste parfaite avec sa lucarne rectangulaire s’étalant sur toute la longueur du lit. Liseuse tête de lit présente, quelques rangements disponibles avec un joli jeu de lumières, ouverture en porte-fenêtre complètent un design purgé à l’essentiel. Tout le talent des architectes est là. Un retour aux sources.


Dès les abords du domaine, l’attention du visiteur est instantanément happée par l’impressionnant bâtiment phare ou l’édifice signature du site : le concasseur. Perché à cinq mètres de hauteur, l’équipe de Bois Basalte a entièrement reconstruit l’ancien concasseur de la mine depuis lequel autrefois le basalte était broyé et d’où, en contrebas, les wagons étaient chargés de la roche volcanique transformée. Le résultat délivre un effet sensationnel et spectaculaire.

Plusieurs fois au cours de ma visite, je rejoindrai ce bâtiment littéralement suspendu. Et l’intérieur est tout aussi magnificent. Un espace polyvalent, selon l’appellation de ses concepteurs, d’une hauteur sous plafond massive, dans un habillage bois des plus chaleureux, grande table d’une longueur infinie dépliant ses dimensions jusqu’au balcon aérien d’où une vue panoramique sur le site se contemple.

Jeux de société, jouets, connexion Wi-Fi, lecture, tout est pensé pour faciliter et agrémenter le séjour des pensionnaires. L’accueil propose également à la vente boissons et produits locaux. Je me suis fait un plaisir de goûter aux produits de « L’atelier de Papa » dont son caviar d’aubergine, son houmous de betterave et sa soupe de courgettes. Un régal bien local !


Un endroit très réussi à la personnalité bien trempée dans lequel un nouveau pensionnaire à quatre pattes s’est invité lors de mon passage. Une surprise pour nos deux hôtes qui ne parvenaient pas encore à lui donner un nom.


Les salles de douches complètes ainsi qu’un coin cuisine avec eau chaude se trouvent dans un bâtiment séparé à quelques pas des cabanes. Chaque « Olivine » et chaque « Latite » dispose de son espace attitré pouvant fermer à clé. Un petit plus qui permet, si besoin, de déposer ses effets personnels et disposer d’une douche chaude sans attente.


Le Bois Basalte, c’est aussi un espace sauna construit dans un des vestiges de l’exploitation de la carrière. Lors de ma venue, pour des raisons de contraintes sanitaires, je n’ai pas pu y accéder. Mais la visite en valait le détour.

Suivant les recommandations de Sébastien, je me suis promené tout autour du site et notamment sur les hauteurs des anciennes carrières pour pouvoir pleinement jouir des panoramas couvrant la majeure partie de la Chaîne-des-Puys. Les chemins y accédant ne délivrent pas de difficulté particulière.


J’ai également pris le temps d’aller découvrir le Gour de Tazenat, un lac volcanique littéralement assis dans le lit d’un ancien volcan. Je m’y suis même baigné ! Un lieu de toute beauté !


Mes remerciements chaleureux à l’endroit de Mathilde et Sébastien pour avoir accepté de m’accueillir pendant un intervalle hors du temps. Votre lieu d’hébergement est réellement insolite. Une gageure pleinement réussie.

Le Bois Basalte – https://cabanes-auvergne.fr/
L’atelier de Papa – 3, route de Clermont-Ferrand – 63530 Volvic – Tel : +33.6.21.75.87.78 – Email : contact@latelierdepapa.com – https://www.latelierdepapa.com/
Mairie et Office de Tourisme de Manzat – 13, rue Victor Mazuel – 63410 Manzat – Tel : +33.4.73.86.60.23 –  http://www.manzat.fr/ – Email : accueil@manzat.fr

Office de Tourisme des Combrailles – Tel : +33.4.73.85.80.94 – https://www.tourisme-combrailles.fr
Auvergne Destination – https://www.auvergne-destination.com/

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s